Partagez | 
 

 Que penses tu de ton ombre? [PV Blaise]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pandora L. Rhys


avatar


Messages : 47
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : Ou tu veux !

MessageSujet: Que penses tu de ton ombre? [PV Blaise]   Lun 15 Aoû - 13:43


« Le règne du Seigneur des Ténèbres ne cessait de présager que de bonnes choses pour les mangemorts. Une ascension qui n'avait de cesse que d'augmenter pour les sangs purs, une reconnaissance éternelle de cette appartenance à une classe bien plus élevée que celle infligée à ces tristes moldus ou autres, mais surtout, un pouvoir bien plus grand qu'il n'avait jamais pu l'être. Enfin, tous étaient considérés de la manière dont la nature les avait prédéfinis. Tous avaient leurs rôles à tenir et tous devraient tout faire pour qu'il en soit ainsi pour toujours. De vieux présages indiquent aisément le fait que la nature reprend toujours sa prédominance lorsqu'elle est confrontée à une réalité soudaine. Le mal a su perdurer à travers les siècles, voilà pourquoi il ne pouvait se taire lorsque son apogée fut arrivée. La jeune sorcière ne cessait de lire nombres d'ouvrages traitant sur les humains. Comprendre leur esprit afin d'y déceler la moindre faiblesse pour savoir en jouer était devenue son activité favorite. Elle se prédestinait à devenir une sorcière de renommée, elle ne pouvait nier le fait qu'elle appréciait manipuler avec aisance la moindre de ses victimes. Le seul bémol à rajouter dans ce tableau pour le moins agréable n'est autre que sa condition actuelle ne lui permettait pas une telle chose. La rafle n'était certainement pas le meilleur atout afin de pouvoir se permettre une telle arrogance. Cependant, cette condition permettait bien au contraire d'obtenir des aptitudes autres que celles usées habituellement par les grands sorciers. Les sorts n'étaient pas la clés de la réussite, même si ils aidaient bien entendu, la ruse restait la meilleure alliée pour cette activité. Un esprit vif, capable de déterminer ce qu'il fallait faire pour telle ou telle situation. Un bel entrainement pour enfin obtenir un rang que le Seigneur finirait bien par lui accorder. Mais en attendant d'obtenir une telle faveur, la jeune sorcière tentait de mener à bien les missions qui lui étaient accordées. Les sang de bourbe étaient présents partout. A croire qu'ils avaient envahi la belle île britannique et qu'ils se décuplaient à un chiffre qui pourrait en effrayer plus d'un. Là était le problème auquel Pandora s'était confronté. Ils étaient bien trop nombreux, bien trop cachés, mais quelque part, il faudrait, et ce malgré la honte que cela procurait, en laisser en vie. Un brassage de population devrait se faire tôt ou tard, sinon, les sangs purs seraient voués à leur perte. Mais comment pouvait-on s'accorder un tel rang si tel était le cas? Le mensonge serait de mise, tout comme ce qu'il se passait dés à présent. De tels questionnements ne cessaient de se poser encore et encore dans l'esprit de la jeune femme. Si bien, qu'elle pensait en parler au maître, si il lui accorder audience. Il n'aurait surement pas l'envie d'entendre ce genre de remarque. Après mûre réflexion, il n'était peut être pas nécessaire de lui en parler, au risque d'avoir une punition sans retour...

Laissons ce fait de côté pour l'instant et intéressons nous aux faire de la sorcière. Ayant reçu pour mission de se rendre au plus prés du château afin de pouvoir surveiller au mieux ses victimes, Pandora s'était intéressée au village de Prés au Lard. Premiers émois, premiers flirts, premières libertés accordées à des élèves. Il n'était donc pas rare de pouvoir se prendre directement à ces derniers alors qu'ils pensaient avoir réussi leur aventure du jour. Sadique? Oui toujours, lorsqu'il s'agissait d'arriver à ses fins. La jeunesse de ses traits permettait également à la sorcière de se faire passer pour une élève en mal d'amour afin d'attirer un garçon ou deux à son propre piège. Ils étaient tels des faons en proie à des nouveautés, choses qu'elle promettait de leur offrir. Une facilité qu'elle avait acquise à fil des années, et qui commençait à l'ennuyer. Mais c'était ainsi, et tant qu'elle ne fréquentait pas une personne telle que Bellatrix Lestrange, elle devrait se faire à sa situation. Elle était certaine que même si elle se dépassait à vouloir entreprendre quelque chose seule, le maître ne lui accorderait rien. Il était trop occupé pour se faire, voilà pourquoi viser ses sbires pour mieux monter était la meilleure chose à faire. Ces pensées peuvent vous surprendre n'est ce pas? Un mangemort peut s'avérer l'être. Et Pandora ne le niait pas. Quoi qu'il en soit, ses missions l'avaient mené ici. Un endroit qu'elle connaissait pour l'avoir fréquenter des années auparavant. »

- Le temps se promet joueur.

« Avait-elle lancé, alors que son regard se portait vers les nuages parsemés de ça et là dans le ciel. Un sourire en coin se dessina sur son visage, avant qu'elle ne voile sa chevelure à l'aide de la capuche de sa cape. Le temps maussade allait probablement l'aider à trouver plus facilement ses proies. Il finirait bien par pleuvoir, et tous s'agglutineraient tels des fourmis dans un endroit clos. Cherchant des enfants avant tout, il n'était d'aucune utilité d'aller s'enfermer dans la Tête de Sanglier. Voilà pourquoi son choix se porta sur la taverne des Trois Balais. Accélérant le pas, elle finit par franchir le seuil de la porte et dévoila son visage aux yeux de tous. Inconnue pour beaucoup, elle ne suscita la curiosité que de quelques jeunes garçons avides de découvrir ses formes avantageuses dissimulées sous sa robe. Elle leur adressa un regard, toujours aussi joueuse que charmeuse, et finit par prendre place à une table seule, laissant ainsi le serveur se diriger vers elle. »

- Un rhum groseille.

« Elle venait de le couper avant même qu'il n'eut le temps de lui dire quoi que ce soit. A quoi bon afficher une once de politesse? Il faisait son métier voilà tout. Notez que la boisson commandée n'avait rien à voir avec les habituels bièreaubeurre ou autre whisky pur feu. Elle ne les aimait, tout comme elle savait comment ne pas trahir sa couverture. Dévoilant ainsi sa personne, Pandora laissa glisser sa cape de part et d'autres de ses épaules, permettant ainsi aux plus curieux d'avoir une meilleur vue d'elle. Quelques instants plus tard un garçon s'approcha afin de lui tenir compagnie. »

- Salut, je ne t'ai jamais vu à l'école.
- Parce que je n'y suis pas. Du moins pas encore, je suis une nouvelle. Pardonne mon accent, je viens de France.
- Il me semblait bien que je n'aurai pas pu oublier une fille aussi jolie que toi.
-Merci, si toutes les personnes sont aussi gentilles que toi, je vais vite prendre mes marques.
-En général oui, ça dépend sur qui tu tombes. Comme partout. Mais si tu as besoin d'aide tu peux compter sur moi. Je m'appelle Phil Douglas, sang pur et Serpentard bien sûr.

« Il n'était définitivement pas intéressant, cependant son appartenance à cette maison pourrait servir à Pandora. »

-Ravie de te connaître Phil. Serpentard tu dis? Je connais quelqu'un appartenant également à cette maison et justement je suis à sa recherche. Blaise Zabini ça te dit quelque chose?
- Pourquoi faut-il toujours que les belles filles le demandent à lui? Il a quoi de plus que nous? Ouais je le connais, il est là bas.

« La sorcière suivit du regard le doigt pointait de l'élève et remarqua que le jeune garçon n'était pas loin en effet. Elle avait reçut comme charge depuis son arrivée à Poudlard de le surveiller, certains craignant qu'il ne soit pas du bon côté comme les membres de sa famille. Attendant quelques instants en le fixant, Pandora se doutait bien qu'il finirait par sentir un regard sur lui et qu'il croiserait le sien. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blaise Zabini


avatar


Messages : 119
Date d'inscription : 15/07/2011

MessageSujet: Re: Que penses tu de ton ombre? [PV Blaise]   Mar 23 Aoû - 21:43

    Blaise en avait marre, marre de cette guerre et surtout marre que tout le monde le prenne pour un mangemort alors qu’il n’était pas avec eux. Il n’était avec personne. Il trouvait stupide de se battre pour le pouvoir, l’argent ou simplement par principe. Il n’était pas du genre à entrer en guerre pour des valeurs morales ou d’autre chose futile. Non, en fait à ses yeux rien n’avait d’importance dans le monde. Il était comme posé là et attendait simplement la fin. Blaise était juste un homme, il ne se prenait pas la tête avec les obligations. En fait, il ne s’occupait de rien, sauf lui. Il était bon à Poudlard mais il ne faisait rien pour. Il faisait ses devoirs quand il avait le temps, le reste du temps il jouait avec les filles. Il les draguait, il les embrassait, couchait avec elle puis les quittait. Les filles volaient autour de lui comme des mouches autour de la merde. Bon ce n’est pas la meilleure image, disant que les filles l’aimaient comme les femmes enceintes aimaient les fraises. Enfin ce n’est pas vraiment l’important pour le moment. Blaise était au trois balais, seul à une table. C’était plutôt rare, il ne resta pas sel très longtemps. Une des ses ex vient s’asseoir avec lui pour essayer de renouer les liens mais Blaise resta froid, de marbre. Celle-ci lui tient le crachoir pendant prés d’un quart d’heure. Et pendant tout ce temps le Serpentard n’avait pas dit un mot, elle parlait seul alors qu’il buvait son verre de…C’était quoi d’ailleurs qu’il avait commandé. Il était tellement à l’ouest qu’il ne savait pas se qu’il avait demandé. Il observa son verre, la couleur brune du liquide lui faisait dire que c’était une bière au beurre mais à l’odeur il n’était pas sûr. Il prit le verre alors que le flot de parole de la jeune femme en face de lui passait au dessus de sa tête. Il porta le verre à ses lèvres et les trempa puis soupira

    J’ai commandé un thé glacé ?!

    Blaise haussa un sourcil alors que la jeune femme s’était arrêtée de parler. Elle lui demanda ce qu’il disait et Blaise leva les yeux au ciel.

    Rien continue.

    La jeune Serdaigle reprit son monologue alors que Blaise observa son verre comme si c’était un extraterrestre. En fait, il avait le verre de la jeune femme et elle le sien. Blaise soupira bruyamment et plongea son regard dans celui de la jeune blonde et lui dit alors

    Ecoute, Stacy. On se retrouve plus tard, j’ai envie d’être seul

    La jeune femme se leva avec un air furieux et lui sorti qu’elle n’était pas jetée comme ça. Qu’elle pouvait ressentir des émotions et qu’elle n’était pas à usage unique. Blaise lui sourit comme pour la rassurer puis celle-ci le quitta en lui envoyant un baisé. C’est alors que Blaise en l’observant partir remarqua une femme d’âge mure l’observer. Il fronça les sourcils. Il connaissait ce visage. Blaise ne se gêna pas pour la détailler et reconnu alors une mangemort. Le jeune garçon se leva violement, il se dirigea droit vers la femme.

    Vous allez me lâcher à la fin !! Je n’ai rien à faire avec vous !

    Blaise était furieux. Il sorti du bar rapidement avec de grand enjambés. Blaise en avait marre que les mangemorts s’en prennent à lui. Il avait encore la cicatrice de la nuit ou il s’était fait plus ou moins torturer par les servants du Lord. Les mangemorts avaient décidés de lui donner une mission. Il devait se rapprocher de Kara pour prouver sa fidélité et sa foie mais il n’avait aucun envie de faire ça. C’est donc naturellement qu’il s’était fait enfermé et frapper jusqu’à ce qu’il accepte. Bien entendu, il ne l’avait pas fait et voila qu’il avait ramené sa pseudo nounou pour le punir et le lui fait du mal. Blais n’avait aucun envie de se faire taper sur les doigts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pandora L. Rhys


avatar


Messages : 47
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : Ou tu veux !

MessageSujet: Re: Que penses tu de ton ombre? [PV Blaise]   Mer 31 Aoû - 9:01


 « Quelle aubaine que de pouvoir s'accorder un peu de temps libre lorsqu'on le désire. Quel plaisir que de s'amuser avec des inconnus afin de mieux les séduire pour en retirer des informations bien précises. Quelle bonne augure de faire partie de cette strate dont le pouvoir n'avait de cesse que de s'étendre au delà des frontières anglicanes. Voilà ce qu'il résidait dans l'esprit de la jeune mangemort alors qu'elle s'amusait à contrôler à sa guise ce pauvre élève dont la luxure l'avait fait s'enfermer entre les mailles du filet de Pandora. Que dire de plus à cela. Elle possédait ce qu'elle désirait, à savoir le lieu exact où son « protégé » se trouvait. Et dire qu'elle n'aimait pas les enfants, encore moins les adolescents. Cependant cette mission pourrait lui apporter gros si elle parvenait à réaliser ce qu'elle souhaitait. Son regard fixe ne sourcillait plus maintenant qu'il avait trouvé l'objet de convoitise qu'elle recherchait tant. Blaise Zabini, Serpentard dont les allégeances quant à son rang restaient douteuses pour l'ensemble des mangemorts. Il devait probablement être recadré, voilà pourquoi on avait fait appel à Pandora pour cela. Laissant ce pauvre Henry à sa bonne fortune face au silence, la jeune femme attendit tout simplement qu'il se lasse pour la laisser face à Blaise. Ce dernier semblait fort bien occupé avec une élève qui était en train de lui raconter ses expériences quotidiennes. Un sourire en coin se dessina sur les lèvres de Pandora, que les adolescents sont pathétiques avec leurs crises existentielles. Le pire dans tout cela, c'est qu'ils ne se rendaient pas compte qu'ils gaspillaient leur énergie pour rien. Enfin... la perfection ne peut toucher que certaines personnes, dont Pandora. Portant son verre à ses lèvres, la mangemort continua sa fixation auprès du jeune garçon. Oh il semblerait qu'il venait de la remarquer. Pandora se décida d'hausser ses sourcil en levant son verre alors que leurs regards se croisaient enfin. Et la réaction qu'il décida d'adopter ne la surprit guère. Légèrement amusé par la situation, ses yeux ne cillèrent toujours par, lorsqu'il arriva furieux en face d'elle pour lui demander de le lâcher. Il avait réellement la carrure pour devenir un mage important, seulement l'esprit n'y était pas encore. Pandora ne daigna bouger que lorsque la porte se referma, en terminant son verre cul sec et en levant les yeux au ciel. Lâchant quelques mornilles pour payer sa boisson, c'est avec prestance et élégance qu'elle sortir des locaux humides pour affronter l'extérieur sordide. »

- Ta colère est intéressante. Cependant cette arrogance te coutera cher dans le futur.

« Non, elle ne levait pas le ton, et non elle ne le brusquait pas. Cela ne servait à rien. Cherchant dans son esprit la légilimens put comprendre les ressentis de son protégé, alors que quelques pas les séparer. Autant s'amuser un peu non? »

- Quel dédain à mon égard! Je serai une autre personne tu m'en verrais offusquer, mais étant donné que je ne suis pas ici pour me faire apprécier, ce côté m'amuse.

« Un rire cristallin s'échappa de ses lèvres alors qu'elle daigna enfin transplaner pour arriver devant Blaise. Un sourire joueur et un regard perçant, voilà qu'elle commençait à s'amuser de sa victime avec le plus grand intérêt. Un ton qui se voulait être protecteur et amusant s'échappa de ses lèvres, afin de dire des mots des plus douloureux. »

- Zabini. On a été un méchant garçon, très méchant même. Le Seigneur va adorer ça. Les personnes dotées de cette qualité se font rare... Tu ne trouves pas?

« Ironie,certitude et méfiance étaient ce qui animait le plus la jeune Pandora. Toujours accrochée aux moindres réactions de l'élève, il ne semblait plus comprendre ce pourquoi elle était là. »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blaise Zabini


avatar


Messages : 119
Date d'inscription : 15/07/2011

MessageSujet: Re: Que penses tu de ton ombre? [PV Blaise]   Sam 3 Sep - 10:44

    Ta colère est intéressante. Cependant cette arrogance te coutera cher dans le futur.

    Ça te faire foutre !!!

    Blaise allait partir mais la jeune femme transplana devant lui. Il s’arrêta donc et son cœur se mit à battre de plus en plus fort.

    Quel dédain à mon égard!


    Tu ne mérites que ça. Tu te crois supérieur et puissante par ce que tu es avec Lui mais tu n’es rien. Il te jettera comme les autres quand il en aura fini avec toi.

    Zabini. On a été un méchant garçon, très méchant même. Le Seigneur va adorer ça. Les personnes dotées de cette qualité se font rare... Tu ne trouves pas?

    Tu es complètement taré !! Mais ça ne va pas dans ta tête !

    Blaise recula d’un pas. Il avait un mauvais pressentiment. Cette femme devait être capable des pires choses au monde et Blaise avait déjà vu que les mangemorts n’hésitaient pas à la torturer. Blaise s’était fait torturer toute une nuit pour qu’il se rapproche de Kara et il n’avait pas envie que cela recommence encore. Il ne s’était pas rapprocher de la jeune femme car il ne voulait pas être un mangemort et il ne voulait pas entrer dans ce jeu mais malgré lui le jeu avait commencé et il ne pouvait arrêter la partie. Il devait essayer de la jouer fine mais il n’avait pas les cartes en main pour avoir le dessus sur ce tour. Il recula encore d’un pas. Blaise devait réfléchir pour trouver une solution et se sortir de cette situation délicate. Ok, il observa les alentours et vit deux élèves sortir du bar. Il les appela alors, ces derniers se tournèrent et le saluèrent. La jeune femme perdit son attention pendant une fraction de seconde ou alors elle le laissa partir. Enfin, Blaise profita de cela pour se mettre à courir en direction de la maison hanté. Il savait que ce n’était pas une super idée mais il ne pouvait pas prendre le risque d’amener une mangemort à Poudlard, il devait donc se débarrasser d’elle puis prendre le passage secret pour rentrer au château. Il courait plutôt bien, il faisait parti de l’équipe de Quidditch, donc niveau endurance, il n’avait pas de souci. Il tourna au coin d’une rue puis transplana à la maison pour qu’elle ne sache pas ou il parte. Il arriva donc dans le salon de la maison hanté. Il inspira profondément en sachant qu’il n’aurait pas un mangemort aussi facilement. Il prit sa baguette en main au cas où et se dirigea vers le passage secret.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pandora L. Rhys


avatar


Messages : 47
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : Ou tu veux !

MessageSujet: Re: Que penses tu de ton ombre? [PV Blaise]   Jeu 15 Sep - 15:37


« Qu'il était amusant de pouvoir constater à quel point la nature humaine est puérile. Il était aussi aisé de la manipuler qu'un vulgaire pantin dont on pourrait tirer les ficelles pour l'orienter de telle ou de telle façon. La force de chacun réside dans ses actes et dans ses pensées. Elles mêmes sont généralement contrôlées, ou plus ou moins aiguillées par un être dont la supériorité est plus ou moins palpable. En somme, aucun être vivant ne peut agir selon son propre chef. Il agit toujours selon des orientations que les autres lui ont dicté, ou du moins implantés dans son être par une éducation et par des mœurs. Ainsi donc, voici la raison pour laquelle, la jeune Pandora se plaisait à s'amuser avec un être aussi méprisant que Zabini. Que lui apportait-il? Ma foi, rien de bien élogieux, si ce n'était peut être un rang plus élevé dans sa quête au pouvoir. Rien d'autre. Quel égoïsme n'est ce pas? Avec un éducation visant à être toujours élevée au rang le plus haut, cela n'est guère étonnant. »

Tu ne mérites que ça. Tu te crois supérieur et puissante par ce que tu es avec Lui mais tu n’es rien. Il te jettera comme les autres quand il en aura fini avec toi.

« Un simple rictus en guise de réponse suffisait au Serpentard pour lui faire comprendre qu'il ne lui apprenait rien. Comme expliqué plus haut, Pandora avait compris il y a bien longtemps qu'il n'était pas nécessaire de compter sur le maître pour s'élever, mais qu'il fallait le faire par un autre biais : ses sbires. Que dire de plus sur le sujet? Rien du tout, cela n'était pas nécessaire et surtout incompréhensible pour un sorcier de son âge. Cela se confirma par son comportement d'autant plus puéril lorsqu'il la traita avant de s'enfuir. Lâche... Mais comment Diable se passait l'éducation des sorciers de nos jours? Levant les yeux au ciel, la jeune sorcière se contenta de le laisser partir afin de mieux jouer plus tard. Oh bien entendu, elle n'allait pas le laisser s'enfuir et aller ainsi remplir sa besogne. Non... Elle se devait de lui montrer la manière dont il pourrait parvenir à une meilleure estime de lui même, si il agissait selon les meilleurs actes. Ainsi donc, elle préféra lui laisser un peu d'avance. Pas trop tout de même, autant ne pas rester bredouille à la fin de la séance. D'autant qu'elle disposait d'un don qu'il ne connaissait pas. La légimencie ou l'art de sonder les esprits afin d'y trouver ce qu'elle désirait lui avait été conféré dés sa naissance. Une bien grande aubaine pour elle, mais surtout un atout qu'elle se gardait bien d'évoquer à ses collègues. Bref, c'est ainsi qu'en quelques secondes, Pandora parvint à comprendre les intentions de Blaise. »

- Quel choix pathétique...

« Avait-elle énoncé pour elle même. Alors qu'elle le regardait courir aussi vite qu'une biche effrayée. Un léger rire émana de ses lèvres, alors qu'elle se mit à transplaner pour arriver à l'entrée de la cabane. Elle opta pour lui laisser encore la possibilité de se croire supérieur. C'est ainsi qu'un PLOP la prévint qu'il était au niveau de l'étage. Prenant soin de monter avec le plus de finesse et d'élégance possible, il ne lui fallut pas un seul mot pour que les étincelles jaillissent de sa baguette. »

- Tu avais décidé de me quitter déjà? Quel dommage, on commençait tout juste à se retrouver...

« C'est à un jeune homme ficelait de la tête au pieds qu'elle parlait. En effet, contrairement à l'ensemble de ses congénères, Pandora avait compris qu'il n'était pas nécessaire d'utiliser des sorts tels que l'impero ou autre endoloris pour parvenir à coincer ses victimes. Parfois un simple incarcerem suffisait, d'autant plus que la victime était tellement balloté qu'elle n'avait plus la possibilité d'utiliser sa baguette. La mangemorte se baissa alors et en profita pour passer sa main sur le visage de Blaise comme si elle le caressait tendrement. Une fausse tendresse que nombre de ses victimes lui connaissaient et dont elle s'amusait toujours. C'est avec une voix douce et calme, qu'elle reprit. »

- Tu as des choses à me dire pourtant... Des choses que j'attends depuis un moment à présent. Il suffit de tellement peu pour prouver la dignité d'un homme. Apparemment elle te fait défaut.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blaise Zabini


avatar


Messages : 119
Date d'inscription : 15/07/2011

MessageSujet: Re: Que penses tu de ton ombre? [PV Blaise]   Ven 16 Sep - 18:49



Tu avais décidé de me quitter déjà? Quel dommage, on commençait tout juste à se retrouver...

Je voulais juste qu’on soit tranquille pour…Hey

Pandora venait de le saucissonné. La jeune mangemorte s’approcha et le caressa tendrement puis lui dit alors qu’il avait des choses à lui dire. Elle ajouta qu’il n’avait pas franchement de dignité. Blaise se mit à rire, alors là elle avait totalement raison et il s’en foutait complètement. S’il y avait bien une chose qu’il n’avait pas c’était de la dignité, de la fierté et de l’estime pour lui. Pas qu’il pense être le plus nul mais ce ne sont pas des valeurs qu’il trouve importante. Il préfère s’employer à faire chier les autres qu’à penser à sa fierté. Pandora n’avait pas tirer sur la bonne corde pour le faire parler et elle ne tirerait surement jamais sur la bonne corde car Blaise, même sous la torture de ses parents, n’avaient jamais rien dit et ce n’était pas aujourd’hui qu’il allait commencer. Les mangemortes voulaient en savoir plus sur Kara et tous croyaient qu’il était arrivé à l’approcher d’elle. C’est vrai qu’il était plus proche d’elle et qu’il en savait loin sur ces intentions mais il ne dirait rien. Aucun mot ne sortirait de sa bouche mais aucune pensée non plus. Il savait que certains mangemortes pouvaient lire dans les esprits et il avait apprit à contre cela. Il ne contrait pas cela par un sort mais plutôt pas des pensées étranges, décalés et amusant. Par exemple en ce moment, il imagine Pandora nu devant lui entrain de lui faire des avances. Il la voyait au dessus pendant qu’ils faisaient l’amour tout deux. C’était assez amusant d’avoir ce genre de penser et comme ça elle ne pouvait pas savoir ce qu’il pensait de Kara. Il l’observa, la relooka et sourit

Si tu savais….Ma dignité est pari en vacance depuis un moment, elle a prit aussi dans ces valises, la fierté et la confiance en soi. Tu n’obtiendras rien de moi

Pendant qu’il disait cela et pensait cela, Blaise essayait par tous les moyens de se libérer les mains. Ce n’était pas chose facile car les liens étaient très serrer mais dés qu’il aurait un peu plus de mou, il pourrait lancer un sort pour se défaire de son entrave. Et quand il serait libre, il pourrait alors se battre à égal. Les mangemorts n’aimaient pas être d’égal à égal avec leurs victimes, c’est pour ça qu’ils les attachaient, les torturaient mais Blaise ne comptait pas se laisser faire si facilement. Il avait plus d’un tour dans son sac.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pandora L. Rhys


avatar


Messages : 47
Date d'inscription : 01/08/2011
Localisation : Ou tu veux !

MessageSujet: Re: Que penses tu de ton ombre? [PV Blaise]   Mar 25 Oct - 13:39


« Que dire de plus face à cette situation à la fois ennuyante et déroutante. Rien... Aucun mot n'était assez loquace pour arriver à obtenir quelque chose d'un être si puéril. Il n'obtempérait pas, du moins pas de cette manière là, chose qui était quelque peu... décevante. Mais en même temps, de quelle manière pouvait-on obtenir une chose d'un être si fragile. Ou instable peut être? Elle n'était pas sûre de trouver la réponse adéquate. Cependant sa patience commençait à lui faillir. Aussi, alors même qu'elle lisait ses pensées, cette patience fut quelque peu amusée. Un léger sourire pervers en coin de ses lèvres était en train de prendre place alors qu'elle assistait au spectacle pour le moins déplorable de l'esprit de son jeune apprenti. Aimait-il réellement la domination au point de fantasmer aussi fortement devant cette vision? Bien sûr que non, elle n'était pas dupe et était loin de l'être. Mais pourquoi ne pas s'amuser sur cette voie là? Après tout, la nature humaine n'est-elle pas un fantasme à elle entière? Ne rêve t-on pas de ce que l'on ne peut atteindre? Si, tout homme aspire à quelque chose qu'il n'obtiendra jamais. Ses caresses ne se terminaient jamais, alors qu'elle commençait à adopter un regard bien plus désireux de Blaise. Sachant pertinemment jouer cette carte là, la jeune femme continuait d'exercer son contrôle sur les liens qui l'entouraient, au point de s'amuser à les serrer quelque peu au niveau de l'entre jambe de Blaise. »

- Rajoute donc des éléments à ce que tu imagines, ce sera d'autant plus excitant... N'importe quelle personne peut se rendre compte de tes pensées par ton regard. C'est de cette dignité là que je parlais.

« Ses lèvres venaient d'effleurer son oreille, alors que les mots qu'elle lui susurraient étaient semblables à des avances. Une sirène, oui c'était probablement la créature qui lui ressemblait le plus. Une jeune femme charmeuse, dont le but premier est avant tout de se nourrir de ses victimes. »

- En vacances dis tu? Pourtant, il me semblait l'avoir aperçue lorsque tu te trouves en compagnie de jeune filles quelques peu attirantes n'est ce pas? Allons Zabini, ne joue pas à ce jeu avec moi.

« A nouveau un sourire se dessina sur ses lèvres, alors qu'elle prenait place sur ce qui semblait être un fauteuil face à lui. Le regard toujours rivé sur sa victime, la jeune femme gardait cet amusement personnel pour elle. Personne ne viendrait le lui prendre, tout comme personne ne viendrait le sauver. Que c'était triste. Cela était pourtant bien connu non? Aucune personne quelle qu'elle soit ne bougeait tant qu'il n'y avait aucun intérêt pour elle. Relâchant un peu les liens de Blaise, la mangemorte se doutait qu'il finirait par réagir par fuir. Mais cette fuite lui serait bénéfique, du moins pour connaître ses pensées. C'est ce qui expliqua pourquoi elle se chargea de reprendre la parole avec cet air si sur d'elle. »

- Je suis prête à faire un marché avec toi. Si tu me dis ce que je veux entendre, j'épargnerai la vie de certains de tes amis trop curieux. C'est du donnant donnant non? Reste à savoir qui tu choisiras en premier.

« Elle lui adressa un clin d'œil amusé, se préparant déjà à riposter contre un sort ou une attaque. »

- Après tout, ne sommes nous pas de pauvres pions nous aussi?

«  Méfiez vous du loup qui dort. Le calme de son ton n'était pas ce qu'il y avait de plus rassurant à cette situation. Peut être allait-elle finir par s'amuser? Elle n'en n'avait pas la moindre idée. Aussi préféra t-elle laisser le sors en décider pour tous les deux. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Que penses tu de ton ombre? [PV Blaise]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Que penses tu de ton ombre? [PV Blaise]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Behind the door :: 
RPG
 :: Prè-au-Lard :: Les Trois Balais
-